Que Faire à Colmar

 DÉCOUVRIR COLMAR EN 20 LIEUX INCONTOURNABLES

Découvrir Colmar est une étape incontournable lorsqu’on passe un séjour en Alsace.
Colmar est une vraie petite carte postale, qui vous fait tomber sous son charme !

Visiter Colmar, Quoi Faire à Colmar

Colmar est réputée à travers le monde pour sa beauté et son histoire, c’est l’endroit idéal pour flâner et faire du tourisme.

Découvrez 20 idées de lieux, que l'on vous propose pour visiter Colmar...

Old Town ou la Vielle Ville de Colmar

Old Town Vielle Ville - Colmar

Colmar Capitale du Centre Alsace, a su gardé un côté attachant et charmant d’un bourg à la campagne.

La ville relate à ses visiteurs, plus de mille ans d’histoire européenne.

Malgré son histoire mouvementée, la vieille cité garde encore une homogénéité de son centre historique qui est classé depuis de nombreuses années "Secteur sauvegardé".

Au fil du temps, Colmar bénéficie d’une mise en valeur permanente et d’une restauration importante. Les visiteurs peuvent y admirer les nombreuses richesses d’un patrimoine varié.

La Maison Pfister, la Maison des Têtes, l’Église des Dominicains qui abrite soigneusement la "Vierge au buisson de rose", la Collégiale Saint-Martin, …

Et il y a tellement de belles choses à voir à Colmar, que l'on en ne finirait plus !

La Petite Venise

La Petite Venise à Colmar

La Petite Venise est un cours de la Lauch à Colmar. La Lauch est une rivière canalisée, qui passe par de charmantes ruelles sinueuses que relient plusieurs ponts et qui à une longueur assez importante avec une longueur de 1150 mètres.

C’est un site touristique incontournable dans la vieille cité de Colmar.

La Petite Venise passe par de nombreux endroits remplis d’histoire, comme la rue de Turenne que le maréchal emprunta pour son entrée triomphale dans la ville en 1674.

Les ballades en barque ont un charme fou, qui dure environs 1 heure, ce qui vous permet de découvrir pas mal de chose.

Le Musée Unterlinden

Musée Unterlinden

Le musée Unterlinden, un des musées les plus appréciés et les plus visités en France.

Il s’agit d’un ancien couvent des Dominicains qui abrite dans sa chapelle, un chef d’œuvre impressionnant de l’art pictural. On parle du Retable d’Issenheim.

On y trouve aussi des collections encyclopédiques, un jardin du cloître, un café, un verger, une boutique, ...

C’est l’une des fiertés de Colmar. Ce musée est aujourd’hui relié aux anciens bains municipaux. Elle conduit également à la nouvelle architecture l’Ackerhof.

Si vous passez par Colmar, c’est un des principaux sites à nepas manquer.

La Maison Pfister

Maison Pfister

Construite en 1537 pour le chapelier Ludwig Scherer, la Maison Pfister a des caractéristiques médiévales.

C’est l’un des bâtiments construit durant la Renaissance architecturale à Colmar. La Maison Pfister combine à la fois les éléments de la Renaissance et les éléments gothiques, ce qui  illustre parfaitement les goûts de la bourgeoisie colmarienne du XVIe siècle.

Galerie en bois, tourelle octogonale, oriel d’angle à deux étages et peintures murales représentant des scènes bibliques et profanes, des blasons, des empereurs…la Maison Pfister partie des symboles du vieux Colmar. Également chargée d’histoire, son nom provient de la famille qui l’occupe en 1841 jusqu’en 1892.

C’est une maison sublime et authentique qu’il faut absolument découvrir.

L’Eglise Saint-Martin

Collegiale Saint Martin

Construite de 1235 à 1365, l’Église Saint-Martin ou la collégiale Saint-Martin est un chef-d’œuvre important de l’architecture gothique en Alsace, doté d'une très belle architecture en gré rose des Vosges.

Une partie de l’édifice brûle en 1572 et bénéficie d’une reconstruction trois années plus tard, ce qui lui donne sa silhouette caractéristique.

LÉglise Saint-Martin reçoit aussi des restaurations dont la dernière qui se finit en 1982.

Les habitants de Colmar, considèrent depuis toujours que cette église est leur cathédrale. Pourtant, elle ne l’est restée que durant une dizaine d’années seulement.

C’est une très belle église qui est parfaitement mise en valeur.

La Statue de la Liberté

Statue de la Liberté

En 2004, c’était la commémoration du centenaire de la mort d’Auguste Bartholdi le sculpteur et créateur natif de Colmar.

La ville décide alors de faire construire une réplique de la Statue de la Liberté à l’entrée Nord de Colmar.

Etant donné que c’est l’un des architectes de la très célèbre "Liberté éclairant le monde" se trouvant dans la rade de New-York, il n’est pas étonnant s’il on érige en sa mémoire une autre Statue de la Liberté.

Celle-ci a également un lien avec les États-Unis par le pacte de jumelage entre la ville universitaire de Princeton et Colmar.

Cette Statue de la Liberté colmarienne est faite en matériau composite teinté dans la masse, d'une hauteur de 12 mètres au flambeau.

Elle accueille aujourd’hui les touristes qui viennent visiter Colmar.

Koifhus ou l’Ancienne Douane

Koifhus Ancienne Douane

Daté les années 1480, le Koifhus ou l’Ancienne Douane est le plus ancien bâtiment public local.

Depuis sa création, il a une double fonction. Le rez-de-chaussée sert d’abord de lieu de taxation des marchandises exportées et importées, et d’entrepôts. Quant à l’étage, il abrite les réunions des députés de la Décapole. Il y a aussi le Magistrat qui y organise souvent des réunions.

Vers 1840, le Koifhus abrite un théâtre et en 1848, le premier bureau du Comptoir d’Escompte.

Il voit défiler plusieurs institutions et organisations au fil du temps comme la Chambre de Commerce et d’Industrie, une école catholique de garçons, une école israélite, ... De nos jours, il accueille des activités publiques et des manifestations.

En plus des programmes qu’il propose au cours de l’année, le Koifhus mérite aussi une visite pour son histoire.

Le Musée Bartholdi

Musee Bartholdi

Se situant au cœur du vieux Colmar, le Musée Bartholdi se trouve être la maison natale d’Auguste Bartholdi (1834-1904).

Cette demeure abrite sur trois niveaux des collections incroyables de l’artiste : dessins, sculptures, photographies et peintures.

Au rez-de-chaussée, on y trouve le Petit Vigneron qui fait partie des maquettes des neufs monuments publics créés par l’artiste entre 1856 et 1902 pour la ville.

Quant au premier étage, il abrite les souvenirs personnels et les meubles de famille. On y voit aussi des maquettes du Lion de Belfort et du Vercingétorix de Clermont-Ferrand.

Quant au second étage, il est doté de trois salles qui sont dédiées aux monuments américains. Dessins, gravures, tableaux, photographies et maquettes de La Liberté Eclairant le Monde s’y trouvent.

La Maison des Têtes

Maison des Tetes

La Maison des Têtes est une splendide demeure qui date de 1609. C’est incontestablement le fleuron le plus connu de Colmar. Depuis 1898, elle se classe parmi les monuments historiques.

De style Renaissance allemande, elle est constituée d’un magnifique oriel à trois étages et présente une riche façade où l'on trouve 160 petites têtes humaines ou masques grotesques qui lui ont valu son nom.

Le pignon de l’édifice possède des ailerons et des volutes et on y voit aussi la statue d’un Tonnelier (1902), un chef d’œuvre d’Auguste Bartholdi. En 2012, la Maison des Têtes a fait l’objet d’une restauration.

Aujourd’hui, La Maison des Têtes est toujours d’une beauté unique, ne manquez pas de la visiter.

Le Marché Couvert

Le Marche Couvert

Le superbe édifice où se trouve le Marché Couvert voit le jour en 1865 grâce à l’architecte Louis-Michel Boltz, fait de brique et de charpente métallique.

Au fil du temps, il connaît plusieurs fonctions. De nos jours, il retrouve sa première vocation de halle marchande.

On y trouve une vingtaine de commerçants qui proposent des produits frais de qualité. Boucherie, fruits et légumes, fromagerie, poissonnerie, charcuterie, boulangerie-pâtisserie, produits du terroir…on y trouve de tout !

Le Marché Couvert est l’endroit idéal pour trouver de bonnes choses à cuisiner. Il est ouvert du mardi au dimanche.

La Grande Rue de Colmar

La Grande Rue à Colmar

La Grande Rue de Colmar est un passage obligé si vous souhaitez aller à la vieille ville et rejoindre la Petite Venise, et vous y découvrirez des choses exceptionnelles en ouvrant les yeux.

Vous y trouverez des restaurants, des commerces, des winstubs et des bars. Pour avoir plus de plaisir, allez boire une carafe d’un vignoble sur une terrasse.

La Grande Rue de Colmar est très belle avec ses pavés, dont certains sont dorés avec une inscription "Colmar".

La Grande Rue de Colmar est une artère emblématique et historique de la vieille ville. C’est un véritable enchantement pour les yeux.

Le Manneken Pis

Manneken Pis à Colmar

Il s’agit de la réplique du très célèbre Manneken Pis de Bruxelles. Cette copie date de 1922.

C’est un cadeau offert à la ville durant le quatrième anniversaire de la libération de la commune de Colmar et en mémoire des souffrances communes qu’ont connu la France et la Belgique.

Le Manneken Pis se trouve devant les bains municipaux et s’adosse au tribunal de grande instance.

Pour repérer cette statue, il faut avoir l’œil, car elle n’est pas très visible, et se trouve en hauteur dans un écrin de grès rose.

Le Village Hansi et son Musée

Musée Hansi

Le Village Hansi et son Musée demeurent des parties intégrantes du Patrimoine Alsacien.

Le musée abrite des œuvres uniques et originales au premier étage.

Si vous souhaitez découvrir le charme de l’Alsace à travers les yeux du célèbre illustrateur, aquarelliste et caricaturiste Hansi, c’est l’endroit parfait où il faut se rendre, car il existe plus de 700 œuvres et objets personnels de l’artiste à cet étage.

Tout au long du parcours, il y a aussi une mise en scène ludique qui ravit toujours les grands et les petits.

Au rez-de-chaussée, on y trouve un village des années 20 avec une reconstitution d’une belle place alsacienne. Il y a les fameux pavés au sol et un salon de thé.

Tout au long de l’année, la place accueille artistes et artisans régionaux pour des animations.

L’Eglise des Dominicains

Église des Dominicains

La construction de l’Église des Dominicains débute en 1283 et s’achève en 1346.

L’installation d’un décor baroque se fait par la suite en 1720. C’est un lieu de culte impressionnant de style gothique.

L’Église des Dominicainspossède toutes les caractéristiques des églises-halles. C’est l’une des plus belles structures de l’ordre mendiant.

Désacralisée depuis 1973, elle abrite aujourd’hui le chef d’œuvre de Martin Schongauer, "la Vierge au Buisson de Roses".

Le cloître de l’ancien Couvent des Dominicains reçoit souvent des concerts de musique de chambre et le célèbre Festival International de Colmar.

La Maison Adolph

Maison Adolphe

Il est très intéressant de visiter Colmar pour toutes ses maisons anciennes et ses monuments historiques. La Maison Adolph en fait partie.

Il est question même de la plus ancienne maison des environs. Sa construction remonte vers 1350 et la demeure se classe parmi les monuments historiques.

C’est la famille Adolph qui y effectue le plus de modifications vers le XIXe siècle. Elle rajoute alors de grandes fenêtres de style gothique pour laisser entrer la lumière.

La Maison Adolph se distingue par sa sculpture d’un lion et la présence de son puits qui lui donnent tout son charme.

La Maison Schongauer

Maison Schongauer

La Maison Schongauer, qui signifie la "Maisonnette au Cygne", se distingue par ses linteaux de porte sculptés et son oriel. On la connaît pour avoir accueilli l’atelier de Martin Schongauer, l’artiste colmarien.

Elle connaît des modifications aux XVIIe et XVIIIe siècles et se compose d’un rez-de-chaussée qui s’ouvre par deux arcades, de trois étages avec un pignon à deux étages.

La façade qui se trouve sur la rue Schongauer conserve encore des éléments très anciens datant du XVIe siècle.

Arc en accolade orné de feuillages et surmonté d’un fleuron, beaux portails d’entrée, grande bais décorée d’éléments gothiques…

La Salle du Corps de Garde

Salle du Corps de Garde

La Salle du Corps de Garde s’appuie sur l’ancienne chapelle Saint-Jacques. Son aménagement se termine en 1575.

Elle a plusieurs fonctions au fil du temps.

Elle sert d’abord à des fins laïques, et ensuite, mercantiles. Elle accueille un marché aux oléagineux et aux noix. Elle sert également de lieu de justice lors de l’annonce des condamnations, de bureau des logements militaires et comme commissariat de police.

C’est un édifice de style Renaissance rhénane. Elle possède un portail principal doté d’un entablement reposant sur des colonnes toscanes qui sont ornées de têtes de lions.

Son fronton composé d’entrelacs de volutes, son portail de la loggia, sa niche en arc brisé à décor peint, ses colonnes à palmettes, son garde-corps orné de motifs de ferrures, de têtes, de rosettes et d’écuus.

La Salle du Corps de Garde est un joyau de l’architecture de la Renaissance.

L’Eglise protestante Saint-Mathieu

Temple Saint Matthieu

En plein centre historique de Colmar, l’Église protestante Saint-Mathieu ne peut pas passer inaperçue. Sa construction se finit en 1292 et c’est le seul vestige du couvent des Franciscains.

L' Église protestante Saint-Mathieuadopte le plan des églises des ordres mendiants. Elle se compose de six travées de deux bas-côtés ainsi que d’un large chœur doté d’une abside à cinq pans impressionnants.

Elle possède deux clochers et un clocheton métallique carré à flèche polygonale sur la toiture de la nef. L’édifice est grand et très lumineux grâce à ses treize fenêtres à remplage illuminant le chœur et ses douze baies percées dans les bas-côtés.

C’est une église de toute beauté, riche en histoire.

Le Parc du Champ de Mars

Champ de Mars Statue Amiral Bruat

Le Parc du Champ de Mars est un véritable havre de paix à Colmar.

Au XVIIIe siècle, cette place bénéficie d’un aménagement pour devenir une promenade publique. En 1793, elle se transforme en une place de fête et en un terrain d’exercice militaire.

Elle revêt sa forme actuelle au cours du XIXe siècle. Actuellement, c’est le lieu préféré des touristes et des Colmariens pour profiter d’une belle journée à l’ombre des arbres.

On y trouve également le Carrousel 1900, les jets d’eau de la place Rapp et les jeux pour enfants comme les toboggans, balançoires, bascules…

La Place Rapp

La Place Rapp

La Place Rapp est très grande et chargée d’histoire. Il s’agit là d’un ancien espace d’exercice militaire. Petit poumon du centre-ville, vous pourrez vous y promener et vous y ressourcer.

Deux monuments augmentent l’attrait de cette place, car en 1856, Auguste Bartholdi y installe sa statue du Général Rapp et en 1864, y édifie la fontaine de l’Amiral Bruat au centre du parc.

La Place Rapp accueille souvent des animations en tout genre, ce qui fait le bonheur des Colmariens et des touristes.

 


68000 Colmar, Alsace, France

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus...