Le Kouglof

LE KOUGLOF, KOUGELHOPF, KOUGELHOF, KUGELHOF...

De nombreuses orthographes cohabitent) est l'une des spécialités gastronomiques les plus représentatives de la tradition alsacienne.

Brioche à pâte levée, son origine est très ancienne et sa confection est à la portée de toutes les cuisines.

En route pour l'Alsace...

Un Peu de Kouglof pour votre Goûter ?

Les origines de la tradition du Kougelhopf

Il n'existe pas de sources précises sur l'ancienneté de la fabrication de cette brioche. En revanche, les plus vieux exemplaires du moule très particulier qui sert à sa cuisson, haut, cannelé et creux au milieu, datent du XVIIIème siècle.

La plupart des légendes qui entourent son origine nous ramènent invariablement vers la Nativité. Le chapeau d'un des rois mages, orné de diamants en forme d'amande, aurait été oublié à Bethléem.

Au gré des croisades, il aurait été transporté jusqu'à Strasbourg, chez un pâtissier qui aurait décidé de s'en servir comme moule.

On raconte également que le roi de Pologne, ayant installé sa cour à Lunéville en Lorraine, trouvait le Kouglof un peu trop sec. Sa pâtissière l'aurait alors fait tremper dans du sirop additionné de rhum. Ainsi serait né le Baba au Rhum !

Quelles que soient ses origines, le Kouglof est une brioche aux multiples facettes. Selon la tradition alsacienne, il se dégustait lors des célébrations festives : mariage, Noël, naissance...

Aujourd'hui, il accompagne la plupart du temps le petit-déjeuner, quelle que soit l'occasion. On ignore souvent qu'il peut également être préparé dans une version salée, avec des lardons et des noix, qui se déguste à l'apéritif.

Un moule unique pour une recette traditionnelle

Toutes les familles alsaciennes possèdent au moins un moule pour préparer le Kouglof dans la plus pure tradition alsacienne.

Ces moules se transmettent souvent de génération en génération et existent dans de nombreuses tailles. Ils peuvent être en cuivre ou en tôle, mais la plupart du temps ils sont en argile émaillée ornée de motifs colorés et servent également à décorer la cuisine, accrochés au mur.

Si vous avez la chance d'être en possession de l'un de ces moules caractéristiques, la préparation du Kougelhopf n'est pas compliquée : farine, levure de boulanger, œufs, beurre, lait…

Comme c'est le cas pour beaucoup de spécialités régionales, il existe autant de recettes de Kouglof que de familles alsaciennes !

Mais elles ont toutes un point commun : la forme très particulière du moule garantit une répartition idéale de la chaleur.

Dans la version sucrée, les raisins auront macéré auparavant dans du rhum.

Dans la version salée, il suffit d'enlever le sucre de la préparation et de remplacer les raisins et les amandes par des lardons et des noix.

Si vous n'avez pas la chance de posséder un moule à Kouglof, vous pouvez bien sûr l'acquérir en ligne, mais pourquoi ne pas en profiter pour découvrir l'Alsace lors d'un voyage culturel et gastronomique ?

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus...