Cascades du Bas-Rhin en Alsace

DÉCOUVREZ AVEC NOUS LES BELLES CASCADES DU BAS-RHIN !

De châteaux en fermes-auberges, de musées traditionnels en jolis villages typiques, vous avez fait le tour du Bas-Rhin dans sa dimension humaine, historique, culturelle.

Avez-vous aussi exploré ses curiosités naturelles, ses lacs, ses forêts… ses cascades ?

Les Plus Belles Cascades du Bas-Rhin en Alsace

Les randonneurs trouveront dans ce coin d’Alsace des itinéraires de balades pleins de charme.

La sérénité majestueuse de la montagne y épouse la vivacité de cours d’eau tempétueux

La cascade du Nideck, reine des cascades du Bas-Rhin

La Cascade du Nideck

Situation : 48° 34′ 45″ N, 7° 17′ 03″ E

Dernière mais non des moindres des sites naturels d’Alsace à voir absolument, la cascade du Nideck se trouve sur le territoire de la commune d’Oberhaslach, au pied sud du château du même nom, dans un site naturel particulièrement beau.

Elle quitte un étang située à 550 mètres d’altitude pour se jeter par-dessus un mur de porphyre. Cette roche ancienne, vieille de 560 millions d’années, est le vestige d’une chaîne de montagne disparue.

L’érosion constante a arraché à cette roche formidable des débris de porphyre et de basalte que l’on retrouve au pied de la chute. Celle-ci mesure actuellement 25 mètres de hauteur.

Là aussi, le merveilleux n’est pas loin. Selon les frères Grimm, le château du Nideck était occupé par une famille de géants. L’enfant de ce foyer hors normes s’amusaient avec les humains qu’elles traitaient comme des poupées.

La cascade du Nideck se distingue par des panoramas magnifiques. Il est possible d’aller jusqu’au pied de la cascade et de distinguer, au milieu des flots bouillonnants, le château qui surplombe le lieu.

Et si vous rejoignez le sommet de la chute d’eau, vous aurez une vue imprenable sur la vallée de la Bruche.

Aller jusqu’à la cascade

La cascade du Nideck est très facilement accessible à pied. Les sentiers sont aménagés. C’est un lieu de promenade et de randonnées prisé, boisé et donc frais même en été lorsqu’il fait très chaud. Il faut partir de la maison forestière du Nideck, où se trouve un parking (c’est sur la Route Départementale 218).

À noter : la cascade du Nideck est intégrée dans un circuit plus vaste qui permet de voir également les cascades de Weinbaechel et de Soultzbach, dans le massif du Nideck.

Prenez le départ à la salle polyvalente d’Oberhaslach, puis suivez le balisage noir du sentier des Cascades. Vous parcourrez 10,50 kilomètres : cela devrait vous occuper une belle demi-journée.

Un autre parcours, balisé "goutte d’eau jaune", permet de voir les cascades du Bas-Rhin de Weinbaechel et de Soultzbach. Enfin, le parcours de la "goutte d’eau rouge" va de la cascade du Nideck à celle de Luttenbach. Elle fait 10 kilomètres et a son départ à la maison forestière du Hohenstein.

À voir à proximité de la cascade

• Le château du Nideck.
• La chapelle Saint Florent.

Photo Sylvain Abdoul cc

La cascade de l’Andlau, belle sous toutes les saisons

La Cascade de l

Situation : 48° 24′ 01″ N, 7° 18′ 04″ E

On l’appelle la cascade de l’Andlau, du nom de la rivière, ou encore la cascade du Kreuzweg, en référence au col du Kreuzweg situé plus au sud.

Cette chute d’eau prend sa source dans le Massif des Vosges, au Champ du Feu, en contrebas de la crête des Myrtilles (1 080 mètres).

La rivière se jette ensuite dans l’Ill, ce qui en fait un sous-affluent du Rhin.

Le Hohwald est la première commune rencontrée par la rivière de l’Andlau. Celle-ci a été détournée artificiellement en amont du village : c’est cette opération d’aménagement qui a créé la cascade. 

Aller jusqu’à la cascade

Vous pouvez commencer votre balade au Hohwald, en partant du camping municipal situé rue Herrenhaus.

La randonnée en direction des cascades emprunte le parcours du GR 5 : il faut suivre le balisage "rectangle rouge" et "disque bleu". La distance depuis le centre du village est relativement courte (6 kilomètres) et permet d’accéder au site à pied en 1h30.

Vous marcherez sous le couvert des arbres de la forêt, dans une atmosphère boisée et fraîche même au cœur de l’été le plus chaud. C’est une très belle promenade pour les amateurs de grand air, avec franchissement de plusieurs ruisseaux.

Les lieux sont verdoyants aux beaux jours tandis que, à l’automne, vous marcherez sur un tapis de feuilles rousses.

En hiver, le silence n’est troublé que par le son tempétueux de l’eau qui coule sur vingt mètres de hauteur au milieu des rochers. L’eau de la cascade est glacée même en plein été. Que cela ne vous empêche pas, si vous le souhaitez, d’y tremper les pieds !

Une fois arrivé à la cascade, vous pourrez ou rebrousser chemin, ou poursuivre votre route en suivant le sentier "disque rouge" qui mène au col du Kreuzweg. Vous y trouverez une ferme-auberge qui remplira vos estomacs affamés après cette longue excursion !

Il existe d’autres sentiers balisées qui mènent vers ces cascades du Bas-Rhin. Un dépliant est disponible à l’office de tourisme.

Par exemple, si le temps vous manque ou que vous vous promenez avec des enfants, vous pouvez partir du lieu-dit "Neumelkerei". Un balisage "rond rouge" permet de rejoindre la cascade en cinq minutes.

C’est une balade très courte de 800 mètres seulement. Attention aux mollets, les 250 mètres de dénivelé tirent un peu !

À voir à proximité de la cascade

Le Hohwald. Cette station de villégiature familiale est située à une altitude de 600 à 1 100 mètres. Elle a été plébiscité par la bonne société prussienne à la fin du XIXème siècle. Un temps oublié par le tourisme, elle a retrouvé les faveurs des Strasbourgeois qui aiment s’y rendre le week-end. Strasbourg se trouve en effet à une heure de route plus au nord. Il s’agit donc d’un joli village touristique.
• La Source de l’Andlau.
• Le Champ du Feu est un domaine skiable et le point culminant du Bas-Rhin et des Vosges moyennes.
• Le Col du Kreuzweg.

Photo Sylvain Abdoul cc

La cascade de la Serva, un instant de féérie

Cascade de la Serva

Situation : 48° 25′ 26″ N, 7° 15′ 33″ E

À Neuviller-la-Roche, il faut voir la cascade de la Serva. Cette chute d’eau du Massif des Vosges située à 750 mètres d’altitude prend sa source dans les tourbières du Champ du Feu.

L’endroit baigne dans le féérique grâce à la légende de la demoiselle de la Serva, une fée à la chevelure aussi verte que les fonds du ruisseau et vêtue d’une robe argentée à la ressemblance des écailles de poisson.

Selon la légende, cet être surnaturel vivrait dans le ruisseau duquel il déverserait de temps à autre sa colère contre les hommes qui abîment la nature et ses belles cascades du Bas-Rhin. Le vent du nord sur les sommets vosgiens serait ainsi son œuvre.

La Serva dévale un ravin d’une dizaine de mètres de hauteur au milieu des sapins. En heurtant les reliefs, elle se décompose en plusieurs petites chutes d’eau.

Aller jusqu’à la cascade

La cascade n’est pas très loin du village de Neuviller-la-Roche. On y accède par un sentier de randonnée qui emprunte lui aussi le GR5.

Il faut partir du hameau de la Haute Goutte qui fait partie du village et dans lequel la Serva se jette dans la Rothaine. Le chemin est fléché. En une demi-heure, vous serez à la cascade. C’est une balade idéale à faire en famille avec de jeunes enfants.

Si vous voulez faire une randonnée plus longue, empruntez le circuit de randonnée passant le Sommerhof au départ de Belmont, près du Champ du Feu. Le chemin fait 11,5 kilomètres et se parcourt en 4 heures. Vous y gravirez de belles montées (650 mètres de dénivelé). Le chemin est balisé et longe le ruisseau dans la forêt.

Avec des enfants de plus de sept ans, partez plutôt de Natzwiller, un autre village de la vallée de la Rothaine. Il y a un parking en contrebas du chemin forestier de la Serva.

Une promenade balisée "triangle jaune" permet d’aller jusqu’aux pistes de ski du Champ de Feu. L’aller-retour vous prendra trois heures. Attention, il y a là aussi des pentes assez rudes.

Enfin, vous pouvez emprunter le chemin balisé "triangle jaune" qui longe le canal de la Renardière jusqu’à la cascade. Le départ se fait à Rothau, dans la vallée de la Bruche. C’est une balade de 12 kilomètres qui peut durer jusqu’à 3h30 et qui n’est conseillée qu’à la belle saison (avril à octobre). Le dénivelé est important (700 mètres).

À voir à proximité de la cascade

Neuviller-la-Roche, un village entouré de pâturages et accroché à flanc de coteau dans la vallée de la Rothaine.
• La grotte du Déserteur est une curiosité à voir, qui est liée à une légende locale. C’est là que se serait caché un déserteur de l’armée napoléonienne avant que la grâce de l’impératrice Marie-Louise ne lui eût permis d’épouser la jeune fille qu’il aimait. Pour y aller, suivez le sentier avec balisage "cercle jaune" qui part de la cascade.
• Le camp de concentration du Struthof construit par les nazis.

Photo Mickaël cc


Conseils et recommandations lors de vos découverte des cascades d’Alsace !

Pensez à enfiler une paire de bonnes chaussures de sport ou de randonnée,
fermées à semelles et à crampons si possible.

Habillez-vous selon la météo, sans oublier l’indispensable gourde pour vous hydrater en chemin.

Attention !

En hiver, les abords des cascades sont verglacés et glissants.

Les sentiers s’avèrent également plus difficilement praticables,
même si les cascades restent accessibles toute l’année (sauf précisions).

Elles sont d’ailleurs d’une beauté saisissante lorsque le froid fige les gerbes d’eau en stalactites sculpturales.

Les poussettes sont impossibles à manœuvrer sur la plupart des chemins.

Enfin très important, si vous souhaitez faire un pique-nique,
n'oubliez pas de ramasser vos déchets.

Ne jamais jeter de mégots au sol.

Photo Blog Sylvain Abdoul cc

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus...