Le Département des Vosges 88

Vue Aérienne du Château de Frébécourt

Les Vosges, ses montagnes, ses forêts, ses villes thermales, ses stations de ski… ses fermes-auberges !

Vous y trouverez tout : la détente, le sport, l’histoire et la table gourmande...

La Moselle à Épinal

La Moselle à Épinal

Partir dans les Vosges : 4 arguments irrésistibles

De Vittel à Gérardmer et d’Épinal à Saint-Dié-des-Vosges, le département des Vosges, en Lorraine, est une destination idéale pour un séjour touristique.

Vous y trouverez tout : la détente, le sport, l’histoire et la table gourmande.

Suivez-nous et vous saurez pourquoi vous devez absolument partir dans les Vosges pour vos prochaines vacances.

Roseraie du Parc thermal à Vittel

Roseraie du Parc Thermal à Vittel ©Patineurjul cc

Faire du sport en toute saison dans les Vosges

Et quand on dit sport, dans les Vosges, on dit aussi nature. Quelques exemples ?

Randonnées sylvestres pendant le brame du cerf. Escalade et observation des chamois en montagne. Slalom en ski entre les arbres. VTT et balades à cheval.

Tout cela et bien plus vous attend dans les Vosges, ses montagnes et ses collines parcourues de cours d’eau.

Lac de Gérardmer

Lac de Gérardmer ©Pierre Réveillé cc

Plus de 4 000 kilomètres de sentiers balisés pour la randonnée sillonnent le département.

Si vous ne savez pas par où commencer, consultez les offices de tourisme, ils fournissent des topos-guides et des cartes.

Vous pouvez aussi emprunter les parcours dédiés à la pratique de la petite reine. Il existe de nombreuses voies vertes de toutes tailles.

Les VTT ont leurs propres circuits. 3 500 kilomètres en tout !

Il existe des pistes aussi bien pour les débutants et les enfants que pour les amateurs de sensations fortes.

Autre "moyen de transport" incontournable dans les Vosges : le cheval !

Que vous souhaitiez monter en selle ou vous installer confortablement dans une calèche, vous trouverez de nombreux établissements d’équitation tout prêts à vous accompagner et à vous initier.

Cheval et vélo sont les rois de la belle saison. En hiver, il cède la place au ski. Ski alpin ou nordique, il y a de quoi prendre un bon bol de neige !

La Bresse-Hohneck

La Bresse-Hohneck ©Florian Grossir cc

Où aller dans les Vosges en hiver ?

À La Bresse-Hohneck, peut-être, un grand domaine de 220 hectares qui offre de superbes panoramas entre forêts et lacs.

Ou à Bussang, qui possède la plus longue piste de luge des Vosges (1,5 kilomètre).

Les stations familiales et intimistes ne manquent pas non plus. À vous de faire votre choix !

Partir dans les Vosges pour le bien-être

Contrexéville et Vittel, ça vous dit quelque chose ?

Ces deux villes d’eau, hauts-lieux du thermalisme en France, se situent toutes les deux dans les Vosges.

Tourisme de bien-être, séjours minceur, cures thermales, vous vous y rendez pour soigner vos affections (digestives, urinaires, rhumatismales), mais aussi pour chouchouter votre corps.

Plombières-les-Bains

Plombières-les-Bains ©Espirat cc

Les Vosges possèdent aussi deux stations thermales à la renommée antique, Bains-les-Bains et Plombières-les-Bains. Les Romains venaient déjà s’y ressourcer il y a 2 000 ans.

Les eaux chaudes sont curatives pour de nombreuses pathologies. Elles permettent aussi de lutter contre le stress et l’anxiété et vous donnent un regain d’énergie.

Les quatre bains de Plombières sont inscrits aux Monuments Historiques et Bains-les-Bains possèdent encore quelques mosaïques datant de l’époque gallo-romaine.

Prolongez le ressourcement jusque dans la forêt : initiez-vous à la sylvothérapie. Le Massif des Vosges est la région idéale pour découvrir ce mode de soin.

C’est pourquoi le Conseil départemental des Vosges a lancé en 2012 la marque Forê, L’Effet Vosges® qui valorise cette pratique si bien adaptée à cette région de forêts profondes.

Suivez un accompagnateur en montagne diplômé dans des randonnées méditatives entre les arbres. Et, pour parfaire vos journées, rendez visite à un institut partenaire Forê.

Que diriez-vous d’y recevoir des soins du corps issus des plantes locales ?

Avec les minéraux des eaux thermales, la phytothérapie est l’autre versant du savoir-faire médicinal ancestral de la région.

Car c’est aussi ça, les Vosges : un patrimoine floral qui se décline aussi bien dans les cosmétiques que dans les spécialités culinaires.

La Confiserie des Hautes Vosges

La Confiserie des Hautes Vosges

Découvrir l’assiette vosgienne et les artisanaux locaux

Les Vosges d’altitude ont offert à la France quelques spécialités gastronomiques renommées.

Vous avez certainement déjà goûté aux fameux bonbons vosgiens, ces confiseries délicieuses faites de miel de sapin et de diverses huiles essentielles.

Bergamote, violette, framboise, eucalyptus… ils sont réputés pour adoucir la gorge quand arrivent les toux hivernales.

Quand vous déciderez de partir dans les Vosges, profitez-en pour en faire provision, par exemple à la confiserie artisanale de Plainfaing.

Autre douceur issue des forêts, la myrtille, ou brimbelle, se déguste en tarte dans les fermes-auberges. Elle se dispute la convoitise des gourmands avec la mirabelle, autre fruit emblématique de la région.

Pour le reste du repas, que trouverez-vous ? Des fromages et à foison.

Le Massif des Vosges est terre d’élevage. Le barkass est une tomme de montagne qui est produite dans les fermes d’altitude.

Le fromage blanc se déguste en faisselle et on trouve aussi de petits chèvres frais ou affinés.

Allez-les acheter directement à la ferme : beaucoup de producteurs font de la vente directe. Quelques fromageries ouvrent aussi leurs portes au public.

Vous pouvez manger de l’andouille dans le Val d’Ajol et la quiche lorraine, la vraie, celle qui a inspiré toutes les autres.

Les Vosgiens ont aussi leur plat typique, les tofailles, une spécialité montagnarde composée de pommes de terre, de lard ou de lardons, d’oignons et de vin blanc.

Les artisanats vosgiens ne sont pas seulement culinaires. Si vous allez dans les Vosges à Gérardmer, faites un tour dans les magasins d’usine du textile installés à proximité.

L’industrie cotonnière s’y est développée dès le début du XIXème siècle.

Il existe aussi un artisanat du bois, qui prend par exemple la forme de scieries traditionnelles, comme celle du Lançoir dans le défilé du Straiture.

Explorer le passé vosgien

De Rome jusqu’à la Seconde Guerre mondiale, ce bout de Lorraine a vécu au rythme du monde. Il y a donc des villes, des édifices et des sites remarquables dans les Vosges.

Épinal, le chef-lieu départemental, est une ville à la renommée internationale.

Vous avez sans doute déjà entendu parler des célèbres "images d’Épinal". Située près du port de plaisance de la ville, l’Imagerie est toujours en activité.

Le succès ne s’est pas démenti depuis 1796, date de sa création. Vous en apprendrez plus sur ce phénomène dans le Musée de l’Image installé juste à côté.

Musée de l

Musée de l'Image à Épinal ©ArKaNuM cc

Dans un tout autre style, visitez aussi le Planétarium de la ville. Il propose un voyage dans l’univers très immersif grâce à sa vidéo pleine voûte et son image full HD.

Le Musée Départemental d’Art ancien et contemporain, ouvert depuis 1829, est également à voir si vous décidez de partir dans les Vosges.

Enfin, si vous faites un séjour dans les Vosges en fin d’année, vous ne pouvez manquer la fête de Saint-Nicolas, son défilé, son feu d’artifices et son marché.

Les Vosges abritent aussi des vestiges antiques d’envergure.

Allez visiter le site archéologique de Grand et son amphithéâtre du Ier siècle. Avec ses 17 000 places, c’est l’un des plus vastes du monde.

On y admire aussi une mosaïque de 232 m² qui pavait le sol d’une basilique.

 Cathédrale Saint Dié de Saint Dié des Vosges

Cathédrale Saint Dié de Saint-Dié-des-Vosges ©m.jacobs cc

Les hommes laissèrent aux Vosges bien des églises, des abbayes, des châteaux, puis les lieux de mémoire de la Première et de la Seconde Guerres mondiales.

Rappelons que le département fut un lieu de combats intenses en 1914-1918. Le front des Vosges s’étirait de Donon au nord jusqu’au Grand Ballon au sud.

Il reste neuf champs de bataille qui sont aujourd’hui l’objet de visites et de randonnées thématiques.

Il faut aussi voir le cimetière américain d’Épinal, qui abrite 5 255 tombes, un mémorial et une chapelle sur vingt hectares de terrain.

Bref, les Vosges sont riches de leurs montagnes et de leurs forêts, de leurs sources et de leurs sols, de leur histoire et aussi des hommes qui ont jadis fait prospérer tous ces atouts si précieux.

C’est pourquoi les amoureux de nature et de grands espaces, les épicuriens et les les amateurs d’histoire et de culture s’y rendent spontanément.

Et vous, quand partez-vous dans les Vosges ?

Departement des Vosges en Lorraine

Le Département des Vosges (88) en Lorraine.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus...