Ville de Verdun

Verdun

La Meuse est un département au patrimoine naturel et culturel méconnu.

Nous vous invitons à découvrir la Meuse, son fleuve et ses villes lors d’un séjour riche en évasion, en saveurs et en émotions.

La Meuse, son fleuve et ses villes

La Meuse est un département au patrimoine naturel et culturel méconnu.

Il foisonne pourtant de sites magnifiques, à découvrir à pied, à cheval ou en vélo.

Il déborde de musées, éco-musées, châteaux et abbayes. Son patrimoine architectural est grandiose dans certaines villes comme Bar-le-Duc.

Et que dire des lieux de mémoire qui ponctuent ses paysages marqués au XXème siècle par les Première et Seconde Guerres mondiales ?

La Meuse est le département de Verdun

Pont et tour chaussee Verdun Meuse 55 lorraine

Pont et Tour Chaussée de Verdun

La Meuse, une histoire dans la pierre

La Meuse regorge d’édifices historiques datant du Moyen-Âge, de la Renaissance et des XVIIème et XVIIIème siècles.

Ce département se situe non loin de Paris : il a donc été le témoin de grands moments de l’Histoire de France.

Son architecture en porte la mémoire.

De plus, la Meuse fait partie de la région de Lorraine et elle abrite l’une des capitales des anciens ducs, Bar-le-Duc.

Les édifices remarquables abondent du nord au sud du département. Dans le Ciel de Meuse, c’est la basilique d’Avioth.

Dans la plaine de la Woëvre et les Côtes de la Meuse, la cité bénédictine de Saint-Mihiel.

Au sud de la vallée de la Meuse, le château Stanislas à Commercy.

Non loin encore, les châteaux de la Varennes à Haironville et Gilles de Trêves à Ville-sur-Saulx.

À Vaucouleurs, c’est Jeanne d’Arc dont on se souvient. Un musée est consacré à l’imagerie de la sainte dans l’Histoire.

Il faut aussi voir la chapelle castrale dans laquelle elle s’est probablement recueillie.

Dans le nord, on parle plutôt art militaire avec la citadelle de Montmédy.

Elle abrite un Musée de la Fortification, une autre structure dédiée au peintre local du XIXème siècle Jules-Bastien Lepage et un circuit de un kilomètre qui fait le tour des remparts.

Et puis il y a la Vallée des Ducs, qui abrite la Ville d’Art et d’Histoire de Bar-le-Duc, dont la Ville Haute est une merveille de patrimoine Renaissance.

Ses hôtels particuliers en pierre de taille ont gardé tout le charme des siècles passés.

Dans l’ancien château des ducs de Bar s’est installé le musée Barrois, qui raconte la région des temps archéologiques jusqu’au XXème siècle et s’intéresse aussi au patrimoine local.

Pont Notre Dame Bar le Duc

Le Pont Notre Dame de Bar-le-Duc

La Meuse, son fleuve et ses villes et sites de mémoire

La Meuse possède d’importants hauts-lieux du tourisme de mémoire en France.

Situé aux portes de la Belgique et de la Champagne-Ardenne, le département fut de tout temps exposé aux invasions.

Il a ainsi été le théâtre de nombreuses batailles durant le XXème siècle. Qu’on en cite une seule : Verdun.

Dans la mémoire mondiale, c’est une bataille et on oublie qu’il y a une ville derrière ce mot, qui est située dans le Verdunois et que traverse le fleuve de la Meuse.

La Grande Guerre est passée par là. Tout le secteur est riche en sites qui racontent la guerre 14-18.

Le fort de Jouy se situe entre les places fortes de Toul et de Verdun. Il y a aussi les forts de Vaux et de Douaumont, l’ossuaire de Douaumont, le mémorial de Verdun, la tranchée des baïonnettes…

Ces lieux sont adaptés aux enfants grâce à des livrets-jeux bien conçus qui mettent en scène des personnages sympathiques, comme Gaston le Pigeon au fort de Vaux, par exemple.

Verdun elle-même est une ville à voir, d’une grande richesse historique.

Visitez-la lors d’une croisière commentée en montant à bord d’un navire sur le quai de Londres.

Imaginez-vous que vous évoluez au-dessus d’une citadelle souterraine qui abritait 10 000 hommes en 1916 ?

Il existe des sites liés aux deux guerres mondiales ailleurs dans le département.

Dans les Côtes de Meuse, la Crête des Éparges rappelle l’épisode tragique de la Guerre des Mines en 14-18.

L’un des plus grands spectacles d’Europe consacré à la Grande Guerre se tient tous les ans dans les carrières d’Haudainville, à Verdun.

Il s’agit de l’événement "Des Flammes… à la Lumière".

Ossuaire de Dauoumont

Ossuaire de Dauoumont

La Meuse, département de destinations vertes

La Meuse n’est pas qu’un département : c’est aussi un fleuve. Le cours d’eau le traverse du sud au nord en dispensant autour de lui une nature généreuse.

Peut-être est-ce grâce à lui que la région apparaît si verte et la terre si fertile.

La Meuse, son fleuve et ses villes sont entourés de forêts, de collines, d’étangs et de cours d’eau.

La Plaine de la Woëvre et les Côtes de la Meuse, à l’est, sont parsemées de vignes et de vergers.

Le lac de Madine (1100 hectares), dans le Parc naturel régional de Lorraine, est propice aux activités nautiques, tout comme les rivières de l’Ornain et de la Saulx dans la Vallée des Ducs.

Et comment ignorer l’Argonne ?

Située à l’est du bassin parisien, cette région naturelle est un paradis d’étangs et de forêts.

On y voit encore des maisons à pans de bois et torchis, typiques de la région, dans de beaux villages comme Le Claon, les Islettes, Les Sénades, Futeau...

La Meuse est aussi le paradis des bases de loisirs.

Au parc Verts Forêt’Vasion, vous faîtes de l’accrobranches et du laser game en extérieur.

Vous vous baladez sur des parcours nus-pieds qui réveillent vos sensations !

Vous y trouverez de nombreux circuits de randonnées thématiques, tournées vers le patrimoine,

Au Cœur de Verdun, À la Découverte de Bar-le-Duc ou la nature, Le Tour du Lac de Madine.

Ces circuits sont pédestres, mais aussi équestres.

Dans la Meuse, on aime bien se balader à cheval, mais aussi à dos de poneys et à dos d’ânes.

Vous pouvez aussi arpenter les chemins dans une calèche.

De nombreux centres équestres vous accueillent toute l’année.

Lac de Madine

Vue Panoramique sur la campagne lorraine et le Lac de Madine

L’assiette gourmande meusienne

À terre généreuse, assiette gourmande !

Vous allez vous régaler lors d’un séjour dans la Meuse. De fruits, d’abord : les mirabelles de Lorraine et les groseilles sont de véritables emblèmes.

Ils se déclinent en tarte pour les uns, en pétillant pour les autres. On boit aussi du perlé de framboises.

La bière est elle aussi très présente sur les tables. Elle a fait l’objet d’une grande industrie régionale à partir de 1850 et retrouve un nouveau souffle depuis la fin du XXème siècle grâce à des micro-brasseries dynamiques.

En fait, la bière est si bien inscrite dans les mœurs qu’elle a son musée à Stenay, dans le Ciel de Meuse.

Ce qui ne veut pas dire que vous ne boirez pas de vin : les Côtes de Meuse, blancs, rouges et gris sont à découvrir.

Les douceurs vont vous allécher, elles aussi.

Tarte aux Mirabelles de Lorraine

Tarte à la Mirabelle de Lorraine

Madeleines de Commercy et dragées de Verdun aux amandes, aux noisettes et au chocolat sont les plus connues, mais il existe aussi quelques spécialités aux noms improbables et imagés : crottes de Satan, baisers de Dagobert de Stenay, lorgnons de Ligny-en-Barrois

Bar-le-Duc a également sa confiture de groseilles dite épépinée à la plume d’oie.

Il faut enfin rendre justice au diamant noir de la Meuse, la truffe, dont on célèbre l’arôme d’amande amère.

Une envie urgente de découvrir la Meuse, son fleuve et ses villes ne vous aurait-elle pas saisi ?

Nous vous souhaitons de belles vacances dans ce département plein de promesses...

La Meuse Departement 55

Le Département de la Meuse (55) en Lorraine.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus...