Blog Alsace et Lorraine

Visiter Sélestat, Perle Cachée de l'Alsace

Sélestat, charmante petite ville d’art et d’histoire du centre Alsace, regorge de nombreux trésors architecturaux.

Juste derrière Strasbourg et Colmar, Sélestat est la 3ème ville alsacienne en termes de richesse patrimoniale et dispose donc de nombreux atouts touristiques.

Ville de Sélestat

Vue sur l'entrée de la ville de Sélestat

Au pied du Château du Haut-Koenigsbourg

Sélestat abrite des maisons à colombages, des monuments de la Renaissance, des vestiges de remparts Vauban, des musées et bien évidement de nombreux hôtels et restaurants.

Suivez-nous pour cette visite guidée des choses à voir et faire ainsi que des monuments incontournables de cette commune bas-rhinoise généralement méconnue des touristes.

Arsenal Sainte-Barbe à Sélestat

L'arsenal Sainte-Barbe

Notre premier arrêt se situe au cœur de la zone piétonne de Sélestat avec l’arsenal Sainte-Barbe, un monument de style gothique construit en 1470.

La façade du monument est facilement reconnaissable avec sa porte gothique au-dessus de laquelle se trouve un escalier à double volée et son porche ainsi que son pignon à redents typique de la Renaissance rhénane.

Sa fonction initiale est le stockage des différentes marchandises de la ville mais en 1534 il devient un arsenal, ce qui lui vaut son nom, Sainte-Barbe étant la patronne des artilleurs.

Il retrouve sa fonction d’entrepôt au XIXème siècle et on y stocke notamment du blé, du houblon et du tabac.

Depuis, le bâtiment fait office de salle de réunions et de salle des fêtes.

En haut du bâtiment, on peut aussi observer un nid de cigognes, animal très souvent associé à l’Alsace.

© Photo Ralph Hammann cc

Commanderie Saint-Jean à Sélestat

La Commanderie Saint-Jean

Notre visite de Sélestat se poursuit ensuite avec la Commanderie Saint-Jean, un bâtiment typique de la Renaissance avec une forte influence italienne, classé monument historique depuis 1931.

Cet édifice a connu différentes fonctions depuis sa construction en 1265 par l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem.

La Commanderie Saint-Jean fait d’abord office de prieuré, puis une école avec internat vient s’ajouter au domaine au cours du XVème siècle.

Au XIXème siècle, la ville en redevient propriétaire et la transforme en collège durant un siècle.

Suite à sa restauration dans les années 70, le bâtiment accueille par la suite les services techniques municipaux ainsi que l'office de tourisme jusqu’en 2019.

© Photo Ralph Hammann cc

Tour Neuve ou Tour de l’Horloge ou Tour des Chevaliers à Sélestat

La Tour Neuve

Dirigeons-nous maintenant vers l’un des édifices emblématiques de Sélestat : la Tour neuve qui est un vestige des remparts médiévaux de la ville datant de 1280.

Cette tour-porte carrée de 35 mètres de haut, aussi appelée Tour de l’Horloge ou Tour des Chevaliers, vous donne accès à la rue commerçante.

Quatre horloges différentes se succèdent au fil du temps : l’horloge à deux cadrans, celle de Jean-Baptiste Schwilgué puis celle d’Ungerer et enfin l’horloge radioguidée.

Labellisée monument historique en 1929, elle est ornée de plusieurs fresques murales aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Vous pouvez notamment y admirer une scène de crucifixion ainsi que deux fresques évoquant la vie au Moyen-Âge.

Le monument vous offre l’un des plus beaux panoramas sur le paysage sélestadien si vous arrivez à venir à bout de ses 111 marches.

Les Remparts Vauban à Sélastat

Les Remparts Vauban

Profitez ensuite d’une petite balade bucolique pour découvrir les remparts de la ville, érigés entre 1675 et 1691 par Jacques Tarade, ingénieur formé par Vauban.

Ces fortifications, qui suivent en partie le tracé de l’ancienne enceinte médiévale, sont majoritairement détruites en 1874 lorsque la ville est prise par les Allemands.

Certains vestiges font aujourd’hui encore partie du patrimoine architectural de Sélestat : deux bastions avec leur courtine au sud de la ville et la porte de Strasbourg.

En 1993, la ville confie l’un des bastions à l’artiste Sarkis qui y installe son œuvre contemporaine intitulée : “Point de rencontre : le rêve”.

Plus de 300 plaques de rue émaillées viennent habiller la muraille avec des bribes de texte qui invitent à la rêverie en évoquant voyage, art, nature et amour.

Quartier des Tanneurs à Sélestat

Le Quartier des Tanneurs

Si vous voulez découvrir tous les trésors de Sélestat, il faudra forcément vous aventurer dans son quartier des Tanneurs, l’un des plus anciens de la ville.

Arpentez les petites ruelles colorées qui donnent l’impression de se promener dans un petit village de la campagne alsacienne.

Dans le quartier des Tanneurs, légèrement en dehors du centre-ville, vous pourrez admirer les nombreuses vieilles maisons à colombages typiques de l’Alsace, certaines datent même du XVème siècle.

Elles sont facilement reconnaissables avec leur pignon ajouré du dernier étage haut et étroit nécessaire pour le séchage des peaux.

Observez bien les pierres ou le bois des bâtisses de ce quartier pittoresque, des indices sur le métier qu'exerçaient les anciens propriétaires peuvent parfois s’y cacher.

Autrefois, un canal traversait le quartier et permettait aux tanneurs de laver les peaux. Il est aujourd’hui recouvert par une voie pavée.

© Photo Oie blanche cc

La Tour des des Sorcières à Sélestat

Tour des Sorcières

Laissez-vous ensuite guider jusqu’à la célèbre Tour des sorcières, vestige de l’enceinte médiévale de la ville qui date du XIIIème siècle.

Cette ancienne porte basse, aussi appelée Niedertor, est initialement conçue sur deux niveaux, elle est ensuite surélevée de trois niveaux et pourvue de divers éléments défensifs.

Au XVIIème siècle, la tour aurait servi de prison pour les sorcières qui attendaient d’être jugées et exécutées.

C’est également à cette période que les deux arcades qui permettent de passer sous la tour sont murées.

Il est aujourd’hui à nouveau possible de la traverser grâce à une ouverture plus petite.

Sur cette bâtisse également, une famille de cigognes a installé son nid.

© Photo Oie blanche cc

La Porte de Strasbourg à Sélestat

Porte de Strasbourg

Les fortifications de Vauban datant du XVIIème siècle comportaient trois portes : la porte de Colmar, la porte de Brisach et la porte de Strasbourg.

Cette dernière, composée en partie de grès rose, est le seul vestige qui subsiste.

L’architecture de la porte de Strasbourg est représentative de l’époque de Louis XIV avec un fronton sur lequel on retrouve les armoiries de Sélestat et l’archange Saint-Michel, chef de la milice céleste.

Aujourd’hui muré, le passage sous la porte est orné, depuis 1919, d’une plaque commémorative en l'honneur du commandant Schweisguth, qui est associé au siège subi par les Sélestadiens en 1814.

© Photo Ralph Hammann cc

Bibliothèque Humaniste de Sélestat

Bibliothèque Humaniste

La Bibliothèque Humaniste est sans conteste l’un des trésors de Sélestat par lequel vous devez faire un arrêt obligatoire lors de votre visite.

Elle est installée depuis 1889 dans l’ancienne halle aux blés de style néo-roman, au cœur du centre-ville.

Le fonds de la Bibliothèque Humaniste de Sélestat est majoritairement composé de manuscrits et livres anciens des XVème et XVIème siècles qui appartenaient au célèbre humaniste alsacien Beatus Rhenanus.

Cette bibliothèque exceptionnelle et ses 670 volumes sont, depuis 2011, inscrits au registre “Mémoire du monde” de l’UNESCO.

Après quatre ans de travaux, la bibliothèque ouvre à nouveau ses portes au public afin de lui faire découvrir tous les trésors de la Renaissance à travers un parcours ludique et interactif.

© Photo Patrick cc

L

La Cour des Prélats ou l'Hôtel d'Ebersmunster

Toujours dans le cœur historique de Sélestat, juste à côté de l’Office de Tourisme, se situe la Cour des Prélats aussi appelé l’Hôtel d'Ebersmunster.

Ce monument historique est, à partir du XVIème siècle, une résidence urbaine pour les moines bénédictins d’Ebersmunster ainsi que le lieu de stockage de leur revenu en nature.

C’est un véritable joyau de la Renaissance avec notamment un escalier à vis emblématique de style architectural, des fenêtres à meneaux ainsi qu’un sublime portail renaissance semblable à l’Arc de Triomphe.

© Photo Patrick Müller cc

Escalier de la Maison du Pain à Sélestat

Escalier de la Maison du Pain

La Maison du Pain

Juste derrière la Bibliothèque Humaniste se trouve un arrêt obligatoire pour tous les gourmands : la Maison du Pain de Sélestat qui renferme un musée et un fournil ouvert.

Un lieu qui stimulera à coup sûr vos sens avec le musée qui vous fera vivre l’histoire du pain tandis que le fournil vous fera sentir et goûter toutes ses saveurs !

Un espace muséographique vous révèlera tous les secrets de ce mets consommé par les hommes depuis aussi loin que l’on puisse remonter.

Un sublime escalier en colimaçon en vis sculpté vous mènera à l’étage découvrir les 5 espaces de visite du musée du pain.

Venez ensuite admirer le travail des boulangers et sentir les bonnes odeurs de pain frais, de brioche et de viennoiserie.

Laissez-vous tenter par l’une des nombreuses spécialités alsaciennes de qualité telles que le bretzel, le kougelhopf et les bredele, ces traditionnels petits gâteaux de Noël, vous ne serez pas déçu !

Maison Goll à Sélestat

Maison Goll

Poursuivons cette découverte du patrimoine architectural sélestadien avec la Maison Goll dans la rue des Chevaliers.

Celle qu’on appelle aussi Maison à la Bourse est, au XIIIème siècle, la propriété de la famille Morimont puis des Bittel au XIVème.

Jean Goll en devient le propriétaire en 1542 et commence à la restaurer.

Vous ne pouvez pas passer à côté de son imposant oriel sur chacun des étages qui se compose d’une triple fenêtre divisée par deux meneaux de pierre.

Sur la façade, on peut observer des médaillons représentants les grands humanistes de Sélestat tels que Martin Bucer, Érasme, Beatus Rhenanus et Jacques Wimpheling.

© Photo Ralph Hammann cc

Église Saint-Georges de Sélestat

Église Saint-Georges

Vous cherchez encore quoi faire à Sélestat ?

Dans ce cas, deux églises méritent alors toute votre attention.

La première est l’Église Saint-Georges de style gothique dont les travaux commencent au XIIIème siècle et se poursuivent jusqu’au XVème.

A l’emplacement actuel du cœur se trouvait, au 8ème siècle, une chapelle baptismale carolingienne.

Cette imposante basilique est sublimée par trois beaux portails : un roman du XIIIème siècle, un gothique du XIVème siècle et un néo-gothique restauré au XIXème siècle.

A l’intérieur, l’église est dotée de deux chaires à prêcher, une en grès et l’autre en bois.

Le cœur est composé de sept baies avec des vitraux somptueux créés entre 14301460. L’imposante rosace centrale représente quant à elle la Décapole.

Prenez le temps de faire le tour de cette église afin d’y admirer tous les autres joyaux qu’elle renferme tels que la chapelle du Sacré-cœur de Marie.

Durant la période des fêtes de fin d’année, l’Église Saint-Georges accueille une exposition sur l’histoire du sapin de Noël, qui a été mentionné pour la première fois dans l’Histoire à Sélestat en 1521.

© Photo Patrick cc

Église Sainte-Foy de Sélestat

Église Sainte-Foy

Continuons à explorer le patrimoine religieux de la ville avec l’Église Sainte-Foy qui a été le prieuré des moines bénédictins de Conques puis des Jésuites.

Ses trois tours et son porche particulièrement décoré font de cette église romane du XIIème siècle en grès rose et granit un bâtiment exceptionnel.

A l’intérieur de l'Église Sainte-Foy, l’imposante chaire à prêcher Baroque attire immédiatement l'œil avec sa couleur dorée.

On peut y observer des scènes de la vie de Saint François Xavier ainsi que les représentations figuratives des quatre Évangélistes.

Dans les années 1890, Martin Rinckenbach y installe un magnifique orgue dans un buffet néo-gothique qui a été élaboré par l’atelier Klem de Colmar.

Malheureusement, l’orgue de l’Église Sainte-Foy est muet depuis bien longtemps car sa console a été arrachée.

Dans la crypte sous l’église, un moulage d’un buste féminin a été retrouvé dont l’identité n’a jamais été identifiée, on lui donne alors le nom de “La belle inconnue de Sélestat”.

Pour en apprendre plus n'hésitez pas à consulter notre article sur l'Église Sainte-Foy !

 Ou se loger à Selestat

Où se loger à Sélestat

Maintenant que vous savez tout ce qu’il est possible de voir et de faire à Sélestat, il ne vous reste plus qu’à trouver un logement où séjourner lors de votre visite en Alsace.

La région de Sélestat offre un large panel d’hébergements : de l’hôtel 4 étoiles au camping en passant par la chambre d’hôtes et le petit hôtel familial typiquement alsacien.

Partagez un petit déjeuner convivial à la table d’hôte d’un habitant ou appréciez les mets savoureux d’un hôtel-restaurant de Sélestat.

Votre hôte, qu’il soit un professionnel de l’hébergement ou un particulier, vous recommandera avec plaisir les sites incontournables du tourisme en Alsace.

En couple, en famille ou entre amis, vous trouverez aisément, à Sélestat, l’hôtel qui correspond à vos besoins et à votre budget.

Ou manger à Selestat

Où se restaurer à Sélestat

Visiter l’Alsace sans goûter à sa gastronomie et ses plats traditionnels est impossible !

Générosité, partage et gourmandise sont les maîtres mots lorsqu’il est question de cuisine en Alsace.

De nombreux restaurantsSélestat vous accueillent à leur table dans une ambiance conviviale pour vous faire découvrir la classique Choucroute Royale ou bien encore la célèbre Tarte Flambée cuite au feu de bois.

En plus d’une cuisine française traditionnelle, vous pourrez également goûter des spécialités culinaires alsaciennes telles que le Baeckeoffe, les Spätzles ou le Munster.

S’il vous reste encore un peu de place, vous prendrez bien une part de Käsekuche ou une tranche de pain d’épices pour terminer votre repas en beauté ?

De l’apéritif au dessert, les vins alsaciens seront aussi là pour sublimer votre découverte gustative.

Auberge, brasserie, salon de thé, bar à vin, winstub,... vous dénicherez à coup sûr le restaurant qui saura ravir vos papilles à Sélestat.

Pour les amateurs de cuisine du monde, vous trouverez également à Sélestat des restaurants italiens, tunisiens, indiens et asiatiques.

Informations Pratiques

Pour compléter votre visite, consulter notre article sur la ville de Sélestat !

Mairie de Sélestat
9, place d'Armes
B.P. 40 188
67604 Sélestat Cedex
Téléphone : 03.88.58.85.00

Office du Tourisme Sélestat Haut-Koenigsbourg
2 Place du Dr Maurice Kubler
Maison du Parvis
67600 Sélestat
Téléphone : 03.88.58.87.20

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus...