Avertissement

Joomla\CMS\Cache\Storage\FileStorage::_deleteFolder Échec de la suppression de index.html

Mine de Sel Varangéville

MINE DE SEL VARANGÉVILLE

17 rue Gabriel Péri
54110 Varangéville

 

La Dernière Mine de Sel en France : Varangeville

Grande région historique d’exploitation saline, la Lorraine possède la dernière mine de sel en France encore en activité : Varangéville.

Situé sur la commune éponyme, en surplomb de la localité de Saint-Nicolas-de-Port, le site accueille les visiteurs au milieu des machines et des mineurs qui s’activent.

Voilà une occasion unique de découvrir le monde minier, qui a révolutionné le mode de vie humain !

À découvrir en Meurthe-et-Moselle, non loin de Nancy.

Origine de la mine de sel de Varangeville

L'Origine du sel ?

Tout simplement de la mer qui, il y a 230 millions d’années, s’étendait sur des surfaces bien plus vastes qu’aujourd’hui.

En s'évaporant, elle a créé une couche de sel de 90 m d’épaisseur, qui a été redécouvert bien plus tard par les hommes.

On se mit à extraire le sel de Lorraine très précocement, dès 1 000 à 500 ans avant J.-C..

Dans les environs de Nancy, l’un des premiers sites d’extraction fut Rosières, mais la toponymie témoigne d’une exploitation artisanale omniprésente : de nombreux villages lorrains devaient posséder leur propre couche de sel.

Dès 52 avant J.-C., les Romains s’intéressèrent à cette manne.

Ce n’est pas pour rien qu’une de leur principale voie routière dans la région s’appelait la Via Salinaria.

Et Varangéville dans tout ça ? La découverte en fut assez tardive.

En 1820, un forage à Rosières-aux-Salines révéla des couches de sel gemme.

Ce fut le début de l’exploitation salifère au sud-est de Nancy. La mine de Varangéville commença son activité en 1855.

Mine de Sel de Varangévile
Mine de Sel de Varangévile
Mine de Sel de Varangévile
Mine de Sel de Varangévile
Mine de Sel de Varangévile

Varangeville, une mine de sel en activité

Varangéville est la seule mine de sel encore exploitée en France.

Elle se situe à quinze kilomètres de Nancy. Lors de votre venue, vous verrez à l’œuvre les quarante derniers mineurs de l’Hexagone.

C’est tout l’intérêt de la visite des salines de Varangéville : assister au fonctionnement d’une industrie toujours vivante, de la dernière mine de sel en France.

Celui-ci est extrait grâce à une méthode à l'explosif.

De gros blocs pesant plusieurs centaines de kilos sont ainsi détachés, puis convoyés à l’aide de bandes transporteuses.

Le sel est broyé, concassé et criblé, puis mis en réserve dans 4 chambres de stockage située à 160 mètres de profondeur.

La visite de la mine de Varangeville

Cette mine de sel près de Nancy se visite dans de grandes conditions de sécurité, car le site est toujours en fonctionnement.

De bonnes chaussures de marche sont de rigueur (pas de talons !) et le casque est obligatoire.

Vous descendez à 160 mètres de profondeur en empruntant la cage du puits St Jean Baptiste.

Ce puits est le même depuis les années 1870 : des générations de mineurs l’ont emprunté avant vous.

Puis vous parcourez les galeries à pied. La visite est commentée et dure deux à trois heures.

L’exploitation se fait ici selon la méthode dite des "piliers abandonnés", c’est-à-dire que des galeries sont creusées suivant un maillage perpendiculaire régulier et parallèlement à une galerie principale destinée au convoyage du sel.

Ce système est le garant d’un maximum de sécurité.

Attention, comme le site est en activité, il est fermé et n’est donc accessible que sur réservation.

La dernière mine de sel en France : visite insolite !

Le tourisme à la mine de Varangéville prend de l’ampleur.

Commencées le 24 Septembre 2018, les visites du site se sont développées jusqu’à s’accompagner depuis 2020 de possibilités de déjeuners insolites dans une galerie.

Ce n’est pas tout !

Les entreprises et les professionnels peuvent aussi y organiser des séminaires.

La salle située à 160 mètres de profondeur est équipée d’un rétroprojecteur.

Vous pouvez intégrer à la location un accueil avec café et viennoiseries, une visite complète de la mine, un déjeuner dans la mine, etc.

La prestation est faite sur mesure.

Vous souhaitez conserver un souvenir de cette sortie originale ?

La boutique propose des produits fabriqués sur place.

Vous y trouverez également divers produits issus de la Compagnie des Salins du Midi auquel appartient Varangéville : de la fleur de sel, mais aussi toute une gamme cosmétique à base de produits naturels (Gamme Eclae).

Envie d’originalité et soif de connaissances ?

Réservez votre visite à Varangéville !


 Situation de la Mine de Sel Varangéville

La Mine de Varangéville se situe au cœur de la Lorraine, en bordure de la Meurthe,
à proximité de Saint-Nicolas-de-Port entre Art-sur-Meurthe et Dombasle-sur-Meurthe.

Compter 20 minutes depuis Nancy, 50 minutes depuis Épinal et 1h00 depuis Metz.

En provenance de Nancy centre, prendre le boulevard Lobau en direction de Jarville, puis direction Art-Sur-Meurthe.

Pour ceux qui viennent de plus loin, l’accès se fait par l’autoroute A33, sortie Ville-en-Vermois par N57.
Traverser la ville de Saint-Nicolas-de-Port,
puis prendre au feu à gauche après la brasserie le Monopole et le pont enjambant le canal de la Marne au Rhin.
L’entrée se situe sur la D2/rue Gabriel Péri.
 
Se présenter obligatoirement avec une réservation.
Pour des raisons de sécurité, l’accès n’est pas libre.

Se Rendre à la Mine de Sel Varangéville


17 rue Gabriel Péri, 54110 Varangéville, Meurthe et Moselle, Lorraine, France

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus...