Batterie de l'Eperon

Batterie de l
Lorraine, Meurthe et Moselle, Frouard, Fort, Ouvrage Militaire
 
La Batterie de l'Eperon
54390 Frouard
 
  03.83.49.26.07    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.    Facebook    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 
Situation
A quelques kilomètres au nord de Nancy, la Batterie de l’Éperon est un ancien monument militaire sur le plateau fortifié sur les hauteurs de Frouard.
 
La Batterie de l

 
La Batterie de l’Éperon
La Batterie de l’Éperon fait, avec le fort de Frouard dont elle est une annexe, partie du plateau fortifié de Frouard. Cet ensemble a été construit en complément du système défensif de Toul et doit empêcher toute intrusion dans la forêt de Haye.
 
La batterie du fait de son emplacement, a un rôle que le fort ne peut assumer correctement : la protection des nœuds de communication des vallées de la Meurthe et de la Moselle ; voies ferrées Paris/Strasbourg, canal de la Marne au Rhin, route nationale Besançon/Metz.
 
De plus, elle a une vue directe sur les couloirs d’invasion : vallée de la Moselle et vallée de l’Amezule.
 
Construction
Construite entre 1879 et 1883 sur un éperon rocheux d’où son nom, elle a une forme originale triangulaire d’une surface de 28 000 m2 avec une façade de gorge pseudo-bastionnée. Elle est entourée d’un fossé de 800 m de long. Ce dernier creusé directement dans la roche a une profondeur moyenne de 7 à 10 m et une largeur de 8 à 20 m.
 
D’abord réalisée en maçonnerie, la batterie est modernisée de 1890 à 1894 et de 1901 à 1907, suite à la crise de l’obus torpille.
 
La Batterie de l
La Batterie de l
La Batterie de l
La Batterie de l
La Batterie de l
 
Armement
La batterie regroupe en un même lieu un très grand nombre d’éléments spécifiques du système de défense Séré de Rivières. 2 exceptionnelles casemates Mougin modèle 1880 (les seules en Lorraine), 4 abris béton pour 8 canons de 95, les 3 premiers observatoires cuirassés de l’époque.
 
Et surtout le dernier exemplaire en France d’une tourelle à éclipse Galopin modèle 1890, d’un poids de 250 tonnes et d’un diamètre de 5 m 50.
 
Elle possède toujours ses 2 canons de 155 Long de Bange.
 
L'Association
L’A.S.P.F.F. a, depuis janvier 2007, en charge la sauvegarde de la batterie. Les bénévoles de l’association ont débarrassé tout le site des arbres, arbustes, broussailles qui y poussaient. Afin de rendre accessible les lieux aux visiteurs, plus de 80 points lumineux ont été installés.
 
La tourelle est aujourd’hui visitable dans son ensemble, un nouveau plancher en chêne a été mis en place. 46 000 heures, de travaux divers, ont été réalisées pour la remise en état de la batterie.
 
Informations
Visites du site le 3eme dimanche de chaque mois, d'avril à octobre.
Départ des visites guidées: 15h et 16h.
Durée des visites: + ou - 2h.
Tarifs : 5 € par personne, 8 € par couple, - 12 ans gratuit.
Visites possible en semaine sur demande.
 
 
Se Rendre à la Batterie de l'Eperon
 
 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus...