Boersch

Village de Boersch

Boersch, Klingenthal et Saint-Léonard

La commune de Boersch, située dans le Bas-Rhin, trouve son originalité dans le regroupement de trois entités bien distinctes :

  • la cité médiévale de Boersch ;
  • la manufacture devenue village de Klingenthal ;
  • l’ancienne collégiale de Saint-Léonard.

L’Histoire de Boersch

Boersch, village typiquement alsacien logé au cœur du vignoble, est mentionné pour la première fois le 21 septembre 1109 sous l'appellation, Bersa, dans la charte de fondation du monastère bénédictin de Saint-Léonard.

Des découvertes archéologiques datant du néolithique prouvent que le site était déjà occupé bien avant le XIIème siècle.

C’est au XIVème siècle que l’évêque de Strasbourg, Berthold de Bucheck, propriétaire et seigneur de Boersch, décide de fortifier la ville.

La construction de remparts et de 4 tours, dont 3 sont encore visibles, est donc lancée vers 1340.

En 1466, la seigneurie de Boersch passe de l’évêque de Strasbourg, qui a accumulé de nombreuses dettes, à l’évêché au Grand Chapitre qui en reste propriétaire jusqu’à la Révolution.

À l’époque de la Renaissance, Boersch connaît un âge d’or.

C’est durant cette période qu’est construit l’actuel hôtel de ville.

Cependant, le malheur frappe la ville des années plus tard avec l’arrivée de la peste puis la Guerre de Trente Ans qui laisse Boersch dans un état désastreux.

Village de Boersch

L’ancienne Collégiale de Saint-Léonard

Le couvent de Bénédictins, bâti en 1109, est au cœur de la guerre des paysans de 1525.

Il est attaqué et pillé par les villageois de communes voisines auxquels se sont joints les habitants de Boersch.

Cette offensive de la part des troupes paysannes laisse des séquelles et envenime les relations entre religieux et villageois.

Ces derniers se voient même dans l’obligation de payer une amende de 1 600 florins.

Après la Révolution, les biens des chanoines sont mis aux enchères et dispersés dans plusieurs communes d’Alsace.

Au début des années 1900, Saint-Léonard devient un centre de la culture alsacienne grâce au peintre et marqueteur Charles Spindler.

Un musée, la Marqueterie d’Art Spindler, expose les œuvres de l’artiste.

La Manufacture de Klingenthal

Avant de devenir un petit village annexé à Boersch, Klingenthal était une manufacture d’armes blanches fondée en 1730 durant le règne de Louis XV.

Elle ferme en 1836, après avoir connu son heure de gloire grâce à la Révolution et aux guerres menées par l’Empire.

En 1838, la manufacture devient une fabrique de faux et faucilles mais ferme en 1962 suite à la modernisation de l’agriculture.

Elle abrite aujourd’hui un musée qui retrace son histoire.

Informations Pratiques

Mairie
1 Place de L’Hôtel de Ville
67530 Bœrsch
Téléphone : 03 88 95 82 43

Syndicat d’Initiative de Boersch-Klingenthal-Saint-Léonard
18 rue Monseigneur Barth
67530 Boersch
Téléphone : 03.88.95.82.43

Situation de Bœrsch

Cette cité médiévale au cœur du vignoble alsacien,
se trouve sur la Route des Vins d'Alsace,
non loin du Mont Sainte-Odile.
 
Elle est à mi-chemin de Rosheim et Obernai,
respectivement à 4 km, à 11 km de Molsheim,
et 33 km au sud-ouest de Strasbourg.
 
Pour s'y rendre depuis Strasbourg,
il faut emprunter l'autoroute A 35 et prendre la sortie N°10,
Bischoffsheim, ZI Obernai, Krautergersheim et prendre la D 207 jusqu'à Bischoffsheim,
et continuer sur la D216 puis D35, jusqu'à Boersch.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus...