Skip to main content

Alsace, Châteaux

Château du Loewenstein

Tout au nord de l’Alsace, près de la frontière allemande, se trouvent les quelques ruines restantes du Château du Loewenstein. À 520 mètres d’altitude, une imposante barre rocheuse en grès, où se trouvait autrefois la forteresse, domine la vallée.

 Château du Loewenstein

L’histoire du Château du Loewenstein

Le Château du Loewenstein est construit au cours du XIIème siècle probablement par les Loewenstein, une famille apparentée aux seigneurs de Fleckenstein.

On y fait également référence sous le nom Lindenschmidt sur des cartes germaniques et notamment sur la carte d’état-major de 1879.

Le Loewenstein est mentionné pour la première fois en 1283 lorsque le grand bailli impérial Otton III d’Ochsenstein s’empare du château.

Ce dernier était occupé par des chevaliers réfractaires à l’autorité du nouveau roi Rodolphe de Habsbourg.

Aux alentours de 1370, le site est partagé en deux parties bien distinctes.

La partie nord, tournée vers la montagne, reste la propriété des Ochsenstein tandis que le côté sud, tourné vers la vallée, passe aux mains de Hans Streuff de Landenberg puis de Jean de Bitch.

Devenu un repère de chevaliers brigands, le château est assiégé et détruit, en 1386, par une imposante armée dirigée par le sire Jean de Lichtenberg et la Ville de Strasbourg.

Il devient ensuite le poste avancé du Château de Hohenbourg, propriété des Puller, qui est situé à seulement quelques centaines de mètres.

Les derniers propriétaires connus sont les Hesse-Darmstadt en 1736.

Le site est classé au monument historique depuis décembre 1898.

Château du Loewenstein

La légende du chevalier brigand Linkenschmidt

Un chevalier brigand ayant vécu dans le château était surnommé Linkenschmidt que l’on peut traduire par “forgeron gaucher”.

Cela viendrait du fait qu’il avait pour habitude de ferrer ses chevaux à l’envers afin de tromper ses poursuivants.

Arrêté avec son fils et son valet, le chevalier implora la clémence pour son valet mais le bourreau lui répondit avec l’expression : “Mitgegangen, Mitgefangen, Mitgehangen" (commis ensemble, pris ensemble, pendu ensemble).

Chateau du Loewenstein

@ Sam Nimitz cc

Se rendre aux ruines

En vous aventurant sur le circuit des quatre châteaux, vous allez pouvoir découvrir ce sublime patrimoine historique composé du Fleckenstein, du Hohenbourg, du Wegelnburg (du côté allemand) et du Loewenstein.

Depuis le parking du château fort du Fleckenstein, en suivant un chemin balisé par le Club Vosgien, Il faut compter environ 30 minutes de marche, pour vous rendre jusqu’aux ruines du Loewenstein.

Sur place, très peu de vestiges architecturaux de l’ancienne forteresse subsistent.

Toutefois, le site vaut le détour pour le magnifique panorama à 360° sur la vallée de la Sauer et l’Allemagne.

Chateau du Loewenstein

@ Ji-Elle cc

Infos Pratiques

Château du Loewenstein
rue d'Obermatt, 67510 Lembach
 
Office du Tourisme Intercommunal Sauer-Pechelbronn
2, route de Bitche, 67510 Lembach
Téléphone : 03.88.94.71.45- Mail : tourisme(@)alsace-verte.com