Skip to main content

Alsace, Idées de Visites

Église Sainte-Foy de Sélestat

Troisième ville d’Alsace pour la richesse de son patrimoine architectural, Sélestat vous révèlera ses trésors au fur et à mesure de vos déambulations dans son magnifique centre historique.

Église Sainte-Foy de Selestat

L'Église Sainte-Foy

Un Édifice à Rencontrer, l'Église Sainte-Foy

Nous connaissons tous Strasbourg et Colmar pour la richesse de son patrimoine.

Mais avez-vous déjà pris le temps de déambuler dans les rues de Sélestat ?

Cette ville, au charme particulier, reste un témoin de l’histoire du Saint-Empire romain germanique et du royaume de France.

Pour ne citer que : Charlemagne, Fréderic 1er Barberousse, Vauban et Louis XIV, des noms associés au passé de Sélestat.

L

La Visite de Sélestat

Visiter Sélestat, c’est d’abord admirer un des Édifices parmi les plus anciens.

Quel est-il ?

Ne faisons pas durer le suspense plus longtemps et rendons-nous devant l’église Sainte Foy.

La construction de cette merveille de l’architecture romane aurait débuté en 1152 pour se terminer environ 40 ans plus tard.

Fréderic 1er Barberousse fut l’actionnaire de cette église, autrement dit, il en finança la construction.

Il est important de mentionner qu’il était l’arrière-petit-fils d’une célèbre comtesse, Hildegarde de Buren.

Gardez bien ce nom en tête !

En effet, notre chère Hildegarde de Buren fut une femme très persuasive qui réussit à faire venir, du sud de la France, les moines bénédictins de Sainte-Foy de Conques en Rouergue.

Ouvrons une parenthèse sur l’église Sainte-Foy de Conques.

Lorsque vous naviguerez sur Internet et que vous trouverez des photos de cette église, vous comprendrez que l’architecture de l’église Sainte-Foy de Sélestat s’est inspiré de l’architecture de celle de Conques.

Comment, notre comtesse Hildegarde, a-t-elle convaincu nos moines bénédictins ?

En leur promettant la construction d’un prieuré à Sélestat et en leur donnant pignon sur rue ?

La question reste ouverte…

Quoi qu’il en soit, elle avait offert aux moines, une petite chapelle datant de la fin du 11e siècle et qui se trouvait à l’emplacement de l’église actuelle Sainte-Foy de Sélestat.

Vous en trouverez des vestiges dans la crypte.

L

l'Église à Travers l'Histoire

Tout au long de l’histoire, cette église a beaucoup été remaniée et notamment au 17e siècle par les jésuites et surtout fin 19e lors des travaux du célèbre architecte alsacien Charles Winckler.

Pour la petite histoire, on le surnomme parfois le Viollet-le-Duc alsacien car Charles Winckler a restauré un grand nombre d’églises en Alsace, tout comme Viollet-le-Duc "le parisien", qui a notamment restauré Notre Dame de Paris.

Les deux tours de l’église Sainte-Foy de Sélestat, telles que vous les voyez aujourd’hui datent de la restauration de Winckler.

La troisième tour, au milieu de l’église et qui ressemble à la tiare d’un pape, date du 12e siècle.

C’est exceptionnel !

En effet, c’est une des plus anciennes tours de cette époque, qui subsiste en Alsace.

Il est maintenant temps de rentrer dans cet édifice sacré et de refermer la lourde porte sur le profane de l’extérieur.

L

Faites un Temps de Pause et Laisser vous Surprendre !

Cet édifice nous invite à une expérience de silence extérieur et intérieur.

Il nous propose aussi de laisser nos sens et notre cœur nous guider.

Regarder la beauté intérieure de l’édifice. Des particularités, il en existe dans cette église.

Toutefois, ces quelques lignes ne sauraient rendre hommage à une réelle rencontre avec ce monument.

Une plongée dans la crypte vous fera découvrir, la Joconde sélestadienne.

Vous apprendrez aussi que Sainte Foy, qui a vécu à Agen à la fin du 3e siècle durant la persécution des chrétiens, a été dénoncée par son père et fut décapitée sur ordre du proconsul romain Dacien.

Elle devint sainte par voix populaire car de nombreux miracles eurent lieu auprès de ses reliques transférées à l’église Sainte-Foy de Conques.

Entre légende et réalité, sainte Foy, jeune martyre morte à treize ans, était le symbole de l’enracinement de la foi chrétienne de l’époque.

Aujourd’hui, l’église Sainte-Foy fascine toujours par certains mystères qui l’entourent et notamment celui du labyrinthe.

Selestat Eglise Sainte Foy

INFOS VISITEURS

Adresse : Rue Sainte-Foy, 67600 Sélestat.

Emplacement sur Carte

Visiter Sélestat et l'Église Sainte-Foy

Notre Guide Partenaire Ou Sortir En, se tient à votre disposition pour vous faire découvrir,
la ville de Sélestat, ses Trésors et l'Église Sainte-Foy.
 
Madame Leïla Kopff
contact : acpleila[@]gmail.com
Tél : 06.71.40.91.06
 
Découvrez la Visite Guidée, Les Trésors Cachés de Sélestat !